Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Fournisseurs

Tous les fournisseurs

GEL DOUCHE DÉTOX DE LA PEAU AU CHARBON VÉGÉTAL 100g SFB

20,50 € TTC

Un gel douche à base de charbon végétal, d'huile d'olive et d'huiles essentielles pour toutes les peaux. Savon à base d'huile d'olive et de tournesol saponifiée et d'une synergie d'huiles essentielles. Saponification à froid surgras 8%.

Marque
État
Nouveau produit
Livré sous 48/72h (5 produits)

Partager

S’utilise comme tout autre gel douche.

INGRÉDIENTS :

aqua, potassium sunflowerate, potassium olivate, glycerin, parfum** (composé uniquement d'huiles essentielles bio** : limone, citral), charcoal powder ** Ingrédients issus de l'Agriculture Biologique

Quels sont les bienfaits du charbon végétal ?

(paragraphe issu de l'article publié sur le site santémagazine.fr)

Véritable aspirateur à toxines et à particules de pollution, il purifie la peau tout en protégeant son film hydrolipidique.

Il détoxifie la peau de toutes ses impuretés (pollution, tabac...), elle retrouve ainsi de l’éclat. Après son passage, les pores sont désincrustés, les bactéries et les saletés sont éliminées, ce qui limite l’apparition des boutons, des points noirs. Il lutte contre le vieillissement cutané. Sa teneur en antioxydant fait de lui un allié anti-âge, il améliore l’élasticité de la peau.

Il clarifie le teint, lisse la peau. « Un de ses atouts majeurs tient dans sa texture granuleuse qui permet de pratiquer un gommage naturel sans passer par la case billes de plastiques contenues dans des formules sorties tout droit des laboratoires cosmétiques », dit le Dr Roos. Il assure une exfoliation mécanique douce sans risquer de malmener l’épiderme.

Quels sont les bienfaits du charbon pour la peau ?

Le charbon végétal cumule les atouts. Il est devenu la star de la détox pour la peau sur les réseaux sociaux. Santé Magazine s'est donc penché sur cet actif star de la purification. Bienfaits, recommandations selon le type de peau, choix du bon produit... On fait le point.

Quels sont les bienfaits du charbon végétal ?

Véritable aspirateur à toxines et à particules de pollution, il purifie la peau tout en protégeant son film hydrolipidique.

« Il orchestre une action de régulation de la séborrhée, et il déloge aussi les débris de cellules mortes, teint matifié à la clé », explique Dr Nina Roos.

Il détoxifie la peau de toutes ses impuretés (pollution, tabac...), elle retrouve ainsi de l’éclat. Après son passage, les pores sont désincrustés, les bactéries et les saletés sont éliminées, ce qui limite l’apparition des boutons, des points noirs. Il lutte contre le vieillissement cutané. Sa teneur en antioxydant fait de lui un allié anti-âge, il améliore l’élasticité de la peau.

Il clarifie le teint, lisse la peau. « Un de ses atouts majeurs tient dans sa texture granuleuse qui permet de pratiquer un gommage naturel sans passer par la case billes de plastiques contenues dans des formules sorties tout droit des laboratoires cosmétiques », dit le Dr Roos. Il assure une exfoliation mécanique douce sans risquer de malmener l’épiderme.

Pour quel type de peau ?

Les peaux mixtes à grasses, sans hésiter ! Les peaux sèches et sensibles ne sont pas en reste. Le charbon veille à les purifier sans les agresser. Pour ces dernières, il suffit de l’utiliser avec parcimonie.

  • En gommage, une gestuelle douce est de rigueur. On masse plus délicatement que sur une peau mixte à grasse.
  • En masque, on espace les rituels pour respecter la sensibilité de la peau. La bonne fréquence selon le Dr Roos : une à deux fois par semaine pour les peaux grasses, tous les 10 jours pour les peaux sèches et/ou sensibles. Et il est recommandé de procéder à un rinçage doux. On évite l’eau calcaire du robinet et on opte pour un rinçage à l’eau thermale ou à l’eau minérale.

Quel type de charbon choisir ?

Le charbon végétal est obtenu de la combustion de bois, comme celui du bambou, du chêne, du peuplier ou de coques de noix de coco. « La règle d’or est de le choisir selon sa traçabilitécertification bio obligatoire afin d’éviter d’appliquer sur son visage des pesticides », précise le Dr Roos. On privilégie les filières courtes, locales, qui en plus de favoriser le travail des artisans, répondent à des normes de fabrication sécurisées et reconnues.